pe 22 octobre 2020

La première place parmi les destinations de ski légendaires revient aux Alpes, la majestueuse chaîne de montagnes qui divise l’Europe en une ligne sinueuse allant de l’Autriche à la France. Certaines des stations de ski les plus emblématiques se trouvent sur les pentes nord de ces sommets, en Savoie française.

Les Pyrénées et d’autres montagnes françaises offrent des possibilités de ski, mais les montagnes de classe mondiale où sont remportées les médailles olympiques sont celles des Alpes. Ici, en plus d’une neige fiable et d’un ski superbe pour tous les niveaux, vous trouverez des villages alpins confortables, des chalets traditionnels, des lodges familiaux, des hôtels modernes et des stations ultra-chic avec des étoiles Michelin et des clients de la liste A.

Quels que soient vos goûts en matière de ski, d’activités hivernales, d’hébergement ou de vie après-ski, il y a une place pour vous dans les Alpes françaises. Et où que vous alliez, une chose est sûre : les paysages de montagne sont spectaculaires.

Les skieurs nord-américains en France doivent connaître les différences de classement des pistes. Le bleu correspond au vert nord-américain pour les débutants ; le rouge pour les intermédiaires. Le noir correspond au même, désignant un terrain expert. En France, toutes les pistes, sauf les noires, sont généralement damées.

Contrairement aux panneaux américains, qui ajoutent des formes aux désignations, en France, elles sont normalement toutes circulaires. Sachez également que ces désignations ont tendance à varier, par rapport aux autres pistes de la station, et qu’il ne s’agit pas d’une norme industrielle. Ainsi, une piste rouge dans une station peut être plus ou moins difficile qu’une piste rouge dans une autre.

Les notes attribuées par diverses sources peuvent prêter à confusion, car certaines d’entre elles sont classées par station, tandis que d’autres sont classées par groupes de montagnes proches, appelés domaines skiables. Par exemple, Courchevel, Méribel et Val Thorens peuvent être regroupées sous le nom de « Les Trois Vallées ». Ici, nous montrons séparément les stations individuelles lorsqu’elles ont suffisamment de terrain et d’installations pour constituer à elles seules une destination de choix pour des vacances au ski.

Les sondages et les listes des meilleures stations peuvent également prêter à confusion car ils représentent les critères de leurs publics distincts – les experts du diamant noir, les aventuriers du hors-piste, les familles ou le large éventail de skieurs intermédiaires. Le jugement repose ici sur une combinaison de tous ces facteurs pour identifier les stations qui présentent le meilleur attrait global pour les skieurs.

Trouvez la meilleure station grâce à notre liste des meilleures stations de ski des Alpes

Les stations de ski des Alpes du nord

1. Courchevel

Les Trois Vallées sont un groupe de stations de ski reliées entre elles qui forment le plus grand domaine de ski alpin du monde, et Courchevel est la plus grande et la plus célèbre de ces stations. Les 60 remontées mécaniques de Courchevel donnent aux skieurs l’accès à 150 kilomètres de pistes alpines et assurent la liaison avec 600 kilomètres dans les trois vallées, qui englobent 10 sommets d’une altitude supérieure à 2 500 mètres. Quatre mètres de chute de neige annuelle et un damage expert permettent de maintenir les pistes en parfait état pour tous les niveaux de skieurs.

Chacun des cinq villages de la station dispose de bons endroits où les débutants peuvent s’entraîner et les intermédiaires perfectionner leurs compétences. En tout, 23 % des pistes de Courchevel sont pour les débutants et 35 % pour les intermédiaires. Les zones pour débutants sont toujours situées à côté d’au moins un télésiège gratuit. Les gilets magnétiques pour enfants sont une mesure de sécurité supplémentaire sur les remontées mécaniques.

Les skieurs experts viennent ici surtout pour le hors-piste et pour les pistes de bosses. Le ski au milieu de la forêt est également superbe, surtout sur les pistes des Jockeys et de Jean Blanc (ancienne piste de descente de la Coupe du monde). En plus du ski, Courchevel est célèbre pour son atmosphère chic et ses lodges haut de gamme, ses hôtels 5 étoiles et ses hôtels-boutiques de luxe, et ses restaurants étoilés au Michelin (sept d’entre eux ont obtenu des étoiles).

Site officiel : www.courchevel.com

2. Val d’Isère et Espace Killy

Val d’Isère fait partie du vaste Espace Killy, nommé ainsi en l’honneur de Jean-Claude Killy, triple médaillé d’or olympique, qui a grandi en skiant sur ces flancs de montagne. Val d’Isère partage ce terrain, qui couvre une haute vallée entourée de sommets de plus de 3 000 mètres, avec la station voisine de Tignes, plus petite. Plus de 150 remontées mécaniques transportent les skieurs sur 300 kilomètres de pistes, le tout au-dessus d’une altitude de 1 550 mètres.

L’altitude, associée à de fortes chutes de neige et à la plus grande capacité d’enneigement d’Europe, signifie une longue saison de ski avec des conditions optimales ; le ski sur le glacier de Pisaillas prolonge généralement la saison jusqu’en juin.

La variété et le nombre de pistes permettent aux skieurs de tous niveaux d’avoir un large choix, suffisant pour remplir plusieurs jours de ski sans avoir à répéter une descente. Même les skieurs débutants peuvent profiter des vues de haute montagne habituellement réservées aux plus expérimentés, grâce au nouveau travelator, un tapis magique fermé au sommet d’une télécabine, qui permet d’accéder à une pente douce de haute altitude.

Plus de 20 pistes noires défient les experts, mais c’est le superbe ski hors-piste qui amène les skieurs de l’extrême à Val d’Isère. La face nord de Pramecou, à 45 degrés, et les champs de neige de Tigne, au-dessus de la ligne des arbres, sont les favoris des experts. Val d’Isère offre également une bonne variété d’après-ski, avec de nombreux restaurants, cafés et hébergements à proximité des remontées mécaniques.

Site officiel : www.valdisere.com

3. Chamonix

Il n’est pas surprenant que le terrain de ski sur les pentes de la plus haute montagne des Alpes soit connu comme un territoire expert. Chamonix se trouve sur le Mont Blanc, à 4 807 mètres d’altitude, et, en plus de son statut légendaire, a été le site des premiers Jeux olympiques d’hiver. Les premiers olympiens pourraient reconnaître les paysages époustouflants, mais pas les infrastructures de classe mondiale qui se sont développées depuis autour.

Bien que Chamonix soit connue pour ses pistes et son ski hors-piste, cela ne veut pas dire que tous les skieurs ne peuvent pas trouver suffisamment de neige pour s’approprier le site. Sa situation en haute altitude, favorisée par l’effet de refroidissement de quatre glaciers, lui confère des conditions d’enneigement parmi les meilleures des Alpes.

Chamonix s’étend sur plusieurs villages et le meilleur terrain pour débutants se trouve au Tour, à l’extrémité nord de la vallée dans le Domaine de Balme, où les pentes douces sont parfaites pour les débutants. Les pistes douces des Houches, adaptées aux familles, serpentent à travers les forêts. Il existe un nouveau domaine pour débutants à Lognan, mais les skieurs qui commencent à prendre confiance trouveront du terrain à n’importe quel endroit, tout comme les intermédiaires.

Toutefois Chamonix brille vraiment pour les skieurs exigeants. Les pistes des Grands Montets offrent le plus grand dénivelé au monde, passant de 3 300 mètres à 1 235 mètres en un temps record.

Site officiel : www.chamonix.com

4. Les Arcs et La Plagne

Dans la vallée de la Tarentaise, La Plagne et les stations voisines des Arcs et de Peisey-Vallandry constituent le domaine skiable de Paradiski, le troisième plus grand domaine skiable de France. Le terrain combiné offre 425 kilomètres de pistes entre 1 200 mètres et 3 226 mètres d’altitude. La Plagne est principalement une station pour les skieurs intermédiaires et débutants et est un lieu de prédilection pour les familles. Les pentes douces en altitude se trouvent sur un plateau et deviennent plus raides à mesure qu’elles s’enfoncent dans la forêt sur les deux faces.

Avec peu de pistes pour les débutants, le terrain plus escarpé des Arcs est un paradis pour les skieurs intermédiaires expérimentés, avec de grandes pistes ouvertes et des pistes boisées abritées à plus basse altitude. Les experts trouveront de longues pistes noires et des terrains hors piste. Tout en haut se trouve le glacier de Bellecôte, où les experts peuvent trouver plus de défis dans les couloirs raides et les longues pistes hors piste. La Roche de Mio offre davantage de pistes noires ; le ski hors piste y nécessite un guide.

Mais La Plagne est surtout appréciée en tant que station familiale, avec de larges pistes, des descentes douces et des hébergements de qualité dans ses 11 villages. La Fun Slope est un bon endroit pour prendre confiance en soi sur un terrain non menaçant, une piste douce et bien entretenue, avec des sauts et des défis qui développent les compétences sans vous terroriser.

Site officiel : https://www.la-plagne.com

5. Morzine et Avoriaz dans les Portes du Soleil

Sept stations de ski en France et cinq en Suisse composent le domaine des Portes du Soleil, dont plusieurs sont reliées entre elles par des remontées mécaniques et des pistes qui facilitent le ski transfrontalier. Un autre avantage est le ticket régional qui comprend les 12 stations, un total de 660 kilomètres de pistes et 197 remontées mécaniques.

Les plus connues du côté français sont les stations adjacentes de Morzine et d’Avoriaz. Les 75 kilomètres de pistes d’Avoriaz sont en grande partie rouges et bleues pour les intermédiaires, avec un petit nombre de pistes pour débutants et experts.

Morzine se trouve entre Avoriaz et Les Gets, et est relié à ces deux stations. Cinquante-deux de ses 80 pistes sont des pistes intermédiaires rouges et bleues, neuf pour les débutants et neuf pour les experts, ce qui fait de ces deux zones un paradis pour les skieurs amateurs. Morzine est un village alpin classique composé de chalets et de pavillons rustiques, tandis qu’Alvoriaz a une allure plus moderne avec des hôtels spécialement construits à cet effet, qui comprennent des options ultra-luxe.

Site officiel : https://www.morzine-avoriaz.com/hiver

6. Méribel

Partageant l’énorme domaine skiable des Trois Vallées avec Courchevel et plusieurs autres, Méribel comprend des pistes entre 1 100 et 3 230 mètres. C’est assez haut pour promettre de bonnes conditions, et la couverture d’enneigement de plus de 50 % maintient d’excellentes conditions pendant une longue saison.

Il est particulièrement bien adapté aux enfants, avec deux zones différentes pour les débutants, toutes deux avec des remontées mécaniques gratuites, situées dans la zone de Méribel Mottaret et l’autre dans la zone de l’Altiport. Les enfants peuvent skier sur la Moon Wild, une piste avec des « animaux » grandeur nature cachés dans les bois, et P’tit Moon est un mini boardercross, avec des virages relevés, réservé aux enfants de 7 à 12 ans. Huit pistes vertes offrent un terrain plus accessible aux débutants : la télécabine Saulire Express 1 accède à la populaire piste verte du Blanchot.

La plupart des deux douzaines de pistes bleues se trouvent du côté le plus facile. Les pistes rouges sont réservées aux skieurs de niveau intermédiaire supérieur, et plusieurs belles pistes partent du sommet de Saulire. Le ski le plus haut de Méribel commence à 2 952 mètres sur le Mont Vallon, avec une descente de 1 000 mètres, passionnante tant par sa difficulté que par ses vues alpines inégalées.

Le village de Méribel est l’un des plus beaux des Alpes françaises, avec des chalets construits en matériaux traditionnels locaux. La vie après-ski y est plus calme que dans les autres stations de ski.

Site officiel : https://www.meribel.net/

7. Alpe d’Huez

Le Grand Domaine de l’Alpe d’Huez réunit six stations en un seul terrain de jeu hivernal interconnecté. Les 249 kilomètres de pistes combinées comprennent 41 pistes vertes, 34 bleues, 40 rouges et 16 noires. En outre, deux snowparks, un boardercross et un halfpipe sont disponibles. Un total de 84 remontées mécaniques relient les six villages de base à des pistes telles que le Pic Blanc, à 3 330 mètres, d’où le panorama embrase le Mont Blanc ; du sommet du Pic Blanc, c’est 2 175 mètres de dénivelé jusqu’à L’Enversin d’Oz, à 1125 mètres.

La Sarenne, longue de 16 kilomètres, est la plus longue piste de ski d’Europe, et la plus exigeante est la piste du Tunnel sous le câble du Pic Blanc, une piste raide parsemée de méga-bosses l’après-midi. Les experts y trouvent également des terrains de hors-piste presque infinis.

Le séjour dans la station principale est à privilégier pour accéder au plus grand nombre de pistes, mais tous les villages ont un bon accès au réseau de remontées mécaniques et de pistes, et les plus petits ont plutôt une atmosphère de village alpin. Un bon choix : le village rustique de Vaujany, qui est relié au village de l’Alpe d’Huez par un télésiège. L’Alpe d’Huez est populaire auprès des familles pour sa gamme d’équipements et son hébergement pour tous les budgets.

Site officiel : https://www.alpedhueznet.com

8. Les Deux Alpes

Les skieurs intermédiaires et débutants ont aux Deux Alpes une opportunité qu’ils ne trouveront pas dans beaucoup d’autres stations alpines : une grande variété de terrains doux au sommet. La forme inhabituelle de la montagne ici met les pistes les plus difficiles sur les pentes inférieures. La télécabine Jandri Express transporte les skieurs directement sur des pistes bleues et douces au pied du glacier, les ramenant au village à la fin de leur journée de ski. Ils peuvent également redescendre sur des pistes bleues, mais la descente de 2 000 mètres peut être un peu trop longue à la fin d’une journée de ski.

C’est l’un des plus grands glaciers skiables d’Europe et cela donne aux Deux Alpes une autre particularité : le ski toute l’année. La station est connue pour ses camps de ski d’été et le ski de glacier, non seulement pour les experts mais aussi pour tous les niveaux de compétence.

Sur les 96 pistes de la station, desservies par 47 remontées mécaniques et un funiculaire sur le glacier, 17 sont vertes, 45 sont bleues, 22 sont rouges et 12 sont noires. Mais les experts disposent de nombreux espaces libres dans le terrain accidenté du hors-piste de La Grave, où un guide est indispensable pour explorer les longues et difficiles pistes du Dôme de la Lauze, à 3 568 mètres d’altitude. Les snowboarders et les freestylers sont heureux au snowpark des 2 Alpes Freestyle Land sur le glacier, avec un half-pipe et un super-pipe.

Site officiel : www.les2alpes.com

9. La Clusaz

Beaucoup moins connue que les stations des Trois Vallées, La Clusaz s’adresse aux skieurs de tous niveaux, en particulier à ceux qui préfèrent l’atmosphère d’une ville alpine traditionnelle à celle des stations de ski spécialisées. Sa situation à seulement une heure de route de l’aéroport de Genève, de l’autre côté de la frontière suisse, est un autre facteur d’attrait pour les skieurs qui arrivent de l’étranger.

Bien qu’il y ait du terrain pour tout le monde, les skieurs intermédiaires seront privilégiés grâce à ses cinq sommets interconnectés et ses 132 kilomètres de pistes damées. La moitié des pistes sont bleues et un tiers des pistes sont rouges. Seulement 10 % des pistes sont noires, mais les experts découvriront des pistes longues et difficiles dans la région de La Balme.

Ne sous-estimez pas l’attrait de La Clusaz elle-même, une petite ville alpine animée, qui n’existe pas seulement pour les skieurs. La jolie Place de l’Eglise est remplie le lundi d’un marché hebdomadaire, et les rues environnantes regorgent de restaurants, de magasins et de logements, qui accueillent autant de locaux que de skieurs.

Site officiel : www.laclusaz.com

10. Megeve

À une heure de Genève, Megève a commencé comme une rivale de Saint-Moritz, une station de ski conçue pour les riches Parisiens qui y affluaient à ses débuts. La station s’est développée à partir de cette première enclave exclusive, mais le village conserve le charme de ses origines médiévales ainsi que ses restaurants étoilés au Michelin.

Il y a trois principaux domaines skiables, avec des centaines de kilomètres de terrain de croisière agréable pour les débutants et les intermédiaires, dont une grande partie se trouve en dessous de la limite des arbres, ce qui la protège des intempéries qui peuvent fermer les stations voisines à des altitudes plus élevées.

Vous pouvez prendre une télécabine du centre du village jusqu’aux pistes de Rochebrune, et de là, un téléphérique jusqu’à une zone plus étendue sur le Mont D’Arbois. Plus pittoresque est le transport vers une troisième zone, Le Jaillet, que l’on atteint par une calèche tirée par des chevaux (ou pour ceux qui n’ont pas le goût du charme historique, un bus).

Malgré son atmosphère très tendance, Megève est un lieu de prédilection pour les familles, avec des billets de remontées mécaniques pour débutants à bas prix et des remontées mécaniques gratuites pour les débutants à proximité du village. Des parcs d’attraction pour les pensionnaires se trouvent dans les trois zones.

Site officiel : https://megeve.com/

Les stations de ski des Alpes du sud

11. Serre Chevalier

Ne cherchez pas de grands hôtels ou de divertissements tape-à-l’œil dans la douzaine de petits villages qui composent Serre Chevalier, mais vous trouverez 250 kilomètres de pistes bien reliées et une atmosphère détendue et décontractée.

Situé près de la frontière italienne dans les Hautes-Alpes, Serre Chevalier est plus au sud que les domaines les plus connus des Alpes de Savoie, mais des altitudes allant de 1 200 à 2 800 mètres, une position orientée vers le nord et un tiers de l’ensemble du domaine skiable couvert par l’un des systèmes d’enneigement les plus étendus de France assurent de bonnes conditions de ski. Et le fait de ne pas se trouver dans le « quartier des hauts loyers » de la Haute-Savoie permet de skier et de séjourner dans cette région à moindre coût.

Les pistes de ski inférieures s’étendent à travers une grande forêt de mélèzes sur le côté nord d’une longue et haute crête, tandis que les hautes faces au-dessus des forêts offrent un terrain plus difficile. Les skieurs trouveront beaucoup de boules, un excellent ski dans les arbres, et la station est connue pour son terrain hors piste.

Plusieurs des petits villages sont reliés par un service de bus, ce qui vous permet de choisir facilement un autre terrain pendant vos vacances. Vous pouvez également accéder à d’autres parties du domaine skiable de la Grande Galaxie, une vaste région de 530 kilomètres de ski alpin desservie par 151 remontées mécaniques. Les snowboarders disposent d’une zone dédiée au freestyle à Villeneuve, et il y a une zone de boardercross à Chantemerle.

Site officiel : https://www.serre-chevalier.com

Les meilleures stations de ski familiales

Toutes les stations françaises disposent de quelques équipements pour les enfants, mais certaines ont des caractéristiques particulières qui les rendent particulièrement populaires pour les vacances de ski en famille. Avoriaz, par exemple, est entièrement équipée de pistes de ski afin de réduire le transport de matériel pour les enfants, et les jeunes skieurs sont satisfaits de son immense Village des Enfants.

Megève et d’autres stations proposent des billets de remontées pour débutants à bas prix et des remontées mécaniques gratuites, et La Plagne offre un forfait local pour les nombreux terrains bleus et rouges à proximité. Méribel ravit les enfants avec ses animaux des Alpes, ses pistes et ses parcours de mini-slalom inventifs.

Le Carroz : Situé près de Genève dans le Grand Massif français, le Carroz est connu pour son fort enneigement, le prix modéré de ses billets et son excellent terrain intermédiaire. De nombreuses pistes sont abritées par des arbres, et parmi elles se trouve l’une des meilleures pistes de France pour les débutants. Des tapis magiques conduisent les skieurs de la ville vers les principales remontées mécaniques.

La Rosière : Tout est proche et pratique pour les familles dans la petite station de La Rosière, où les remontées mécaniques commencent dès le logement, et les pistes voisines sont conçues pour les jeunes apprenants. Les cours commencent dès l’âge de trois ans et un centre pour enfants propose des activités qui occupent les enfants pendant que les parents se dirigent vers des terrains plus difficiles (comme le ski en Italie ou même l’héliski).

Les Gets : Un mini-train pour se rendre sur les pistes et des espaces d’apprentissage sur le thème des cow-boys rendent l’apprentissage amusant aux Gets, et les plus jeunes enfants sont divertis dans une garderie dédiée. L’école de ski de l’ESF est conçue pour des enfants de trois ans seulement, qui skient avec des personnages de livres d’histoires et participent à des activités adaptées à leur âge, telles que des chasses au trésor.

pe